Association pour les REcherches Sous MArines en Roussillon

L'étude des tuiles des Reguers se poursuit

11 juin 2018

A l'occasion des prélèvements au dépôt archéologique de Port-Vendres
A l'occasion des prélèvements au dépôt archéologique de Port-Vendres

Des sondages ont été réalisés en 2015 un épandage de tuiles antiques découvert dans la baie des Reguers, à Collioure.

A l'issue de le fouille, une étude morphologique et métrologique des tuiles a été réalisée, mais les études archéométriques manquaient encore.

Elles viennent d'être lancées avec Véronica Martinez-Ferreras, de l'université de Barcelone, afin de caractériser les argiles et dégraissants qui composent leur pâte et de tenter d'en déterminer la ou les provenances.

A ce effet, des prélèvements sur une quinzaine d'individus viennent d'être réalisés sur les tuiles, conservées au dépôt archéologique de Port-Vendres avant d'être envoyés à Barcelone.

Des résultats attendus afin de mieux comprendre les circuits commerciaux pour ces matériaux de construction qui se rencontrent déjà sur plusieurs épaves, de la Côte d'Azur notamment.

L'occasion aussi pour les étudiants de master d'archéologie de l'université de Perpignan, option "Archéologie et Préservation du Patrimoine Subaquatique" de s'initier à ces questions de prélèvement au travers du choix des échantillons et de l'ensemble de la démarche.