Association pour les REcherches Sous MArines en Roussillon

Journée d'étude subaquatique à Perpignan

6 avril 2018

L'assistance lors de la journée d'études
L'assistance lors de la journée d'études

La seconde journée d'étude d'archéologie subaquatique organisée par le Centre de Recherches sur les Sociétés en Environnements en Méditerranée avec la participation de l'ARESMAR, dans le cadre des enseignements de Master d'archéologie de l'Université Perpignan Via Domitia, a eu lieu le 6 avril.

Au programme "l'apport des archéosciences à l'archéologie" avec plusieurs interventions présentant pour l'essentiel des recherches en cours dans plusieurs domaines :

- Christian Rico: « Le Languedoc, carrefour du commerce des métaux à l’époque romaine. Apports croisés de l’archéologie et de l’archéométrie » ;

- Anne-Sophie Lartigot-Campin, « Le port d'Aigues-Mortes : problématiques, approche méthodologique et résultats paléo-environnementaux » ;

- 11h10 : Pierre Drap : « Relevé pour l’archéologie sous-marine profonde : l’utilisation conjointe de la photogrammétrie et de la représentation des connaissances ».

- Philippe Pelgas (Inrap), « Les moyens de détection mis en oeuvre dans le cadre de diagnostics sous-marins. Retour d'expérience sur des études de cas. (Castro-Urdiales, Cantabria et Porto-Vecchio, Corse) » ;

- Franck Brechon, « Mise en œuvre et déroulement d’une opération de prospection archéologique instrumentée en eaux littorales de faible profondeur : l’exemple de Collioure » ;

- Ingrid Dunyach, « Recherches géophysiques : l’exemple du sanctuaire de la Fajouse »;

- Guillaume Martins, « Le lest des navires. Réflexion sur la pertinence des analyses pétrographique ».

Des débats fructueux ont suivi les présentations et ont pour l'essentiel porté, outre des questions spécifiques à chaque communication, le l'articulation entre les études archéoscientifiques et les problématiques historiques.