Tout au long de leur formation de master, les étudiants suivant les options Archéologie et Préservation du Patrimoine Maritime sont impliqués dans des opérations de terrain leur permettant d'acquérir des compétences opérationnelles en situations réelles.

Généralement ces chantiers écoles sont liés à des opération archéologiques organisées à l'étranger, l'université prenant alors le plus souvent en charge les déplacements. Ils peuvent aussi mettre à profit les collections archéologiques régionales, ou les opérations en cours en Occitanie et en Roussillon.



Stage céramique - février 2021
Les étudiants d'archéologie de l'université Perpignan Via Domitia ont participé avec l'Aresmar a un stage de terrain qui leur a permis durant une semaine de manipuler du matériel archéologique issu des fouilles réalisées à Collioure cette année, et dans les années 1986-1992.

Accueillis par l'Aresmar et Michel Salvat au dépôt archéologique du Drassm et de la Commune à Port-Vendres. Avec ce stage  ce stage ils ont ainsi pu aborder toutes les étapes de traitement du mobilier archéologique et y prendre part à l'issue de la fouille, des opérations de conservation préventives au conditionnement des objets.

 

- Les opérations de conservation préventives

Le matériel archéologique découvert étant essentiellement composé de céramiques antiques et médiévales,  la première opération de conservation préventive que les étudiants ont pu suivre a été le dessalage contrôlé des objets. Présentation du principe de dessalage des objets, mais aussi des conséquences d'un mauvais dessalage avec des amphores dégradées, suivi de l'évolution de conductivité de l'eau reflet du processus de dessalage en cours, enregistrement de ces données, puis sortie des bacs. Arrivés en fin de traitement, ils ont ainsi pu prendre part à la dernière étape de ce dernier avec la sortie des objets de l'eau.

- Initiation au dessin archéologique

Le stage leur a aussi permis de s'initier au dessin archéologique en essayant différentes techniques et matériels manuels comme informatiques. Conformateur, diamétron, compas d'épaisseur leurs sont devenus moins énigmatiques, ainsi que les éléments de représentation et de normalisation du dessin d'objets. Il est vrai que la pratique sur du mobilier réel afin de produire des dessin exploitables dans un rapport d'opération permet de toucher du doigt la réalité du travail.

- Identification et détermination des objets

Dessalés et séchés les objets sont repassés entre les mains des étudiants pour une phase d'inventaire et d'identification : décrire l'objet, sa nature, sa forme, la composition, ses caractéristiques remarquables et construire un premier inventaire leur a permis de partir à la découverte du vaisselier antique et médiéval issu des fouilles du port d'Amont à Collioure.

La grande diversité chronologique et typologique de ce matériel allant du IIe siècle avant notre ère jusqu'au XVIIIe siècle a offert la possibilité de présenter un panorama large des productions céramiques des régions méditerranéennes.

Ils se sont ensuite attachés à les identifier, naviguant entre les productions d'importation italique de la fin de la République romaine aux production locales ou arabo-andalouses du Moyen Âge.

- Inventaire et préparation du rapport d'opération

L'avant dernière étape à laquelle se sont livrés les étudiants durant leur stage a été de contribuer à l'inventaire et au marquage des objets. Ils ont ainsi pu découvrir la tenue de l'inventaire du dépôt archéologique, et le conditionnement des objets après marquage soigné.

Un panorama complet du travail d'étude du mobilier archéologique et du travail en dépôt de fouilles facilité par un groupe numériquement réduit de quatre participants seulement.