Association pour les REcherches Sous MArines en Roussillon

années 2018


L'ARESMAR à la journée du DRASSM

24 mars 2018

Lors de l'accueil par les Directeurs du DRASSM et du Musée d'histoire de Marseille
Lors de l'accueil par les Directeurs du DRASSM et du Musée d'histoire de Marseille

L'ARESMAR était présente en nombre à la journée du DRASSM qui a eu lieu à Marseille le 24 mars dernier. Au-delà des communications et présentations, ce fut l'occasion de nouer ou renouer des contacts, mais aussi d'évoquer avec les services de l'Etat compétents les opérations de terrain à venir et demandes d'autorisations en cours.
L'occasion aussi d'accompagner les étudiants de l'option "Archéologie et Préservation du Patrimoine Subaquatique" du master "Histoire civilisation et patrimoines" de l'université Perpignan Via Domitia.


Ingrid Dunyach soutient sa thèse de doctorat

26 mars 2018

Le jury et la jeune docteur à l'issue de la soutenance
Le jury et la jeune docteur à l'issue de la soutenance

Ingrid Dunyach a brillamment soutenu sa thèse de doctorat lundi 26 mars à l'Université Perpignan Via Domitia devant un jury présidé par Rosa Plana, et composé de Martin Galinier (directeur de thèse), Cécile Jubier-Galinier (co-directrice), Jordi Principal (co-directeur), Michel Bats (rapporteur), Sandrine Huber (rapporteur), John Schied (examinateur) et Mireille Courrent (examinatrice). Le jury l'a d'ailleurs félicité pour la qualité de son travail.
Sa thèse s'intitule "La place du Roussillon dans les échanges aux âges du fer. Etude d'une organisation territoriale, sociale et culturelle (VIè-IIIè siècle avant notre ère)"
Un travail particulièrement intéressant au cours duquel elle a, entre autre apports, mis en évidence le rôle de Collioure dans les échanges économiques régionaux.
Une conclusion qui aiguillonne l'archéologie sous-marine régionale, tant les vestiges antérieurs au haut Empire demeurent rares dans les eaux roussillonnaises.
On pourrait maintenant dire que " La balle est dans notre camp ", les collaborations avec Ingrid Dunyach restant à construire pour prolonger ses recherches sous l'eau.


Le bateau mis à l'abri

10 février 2018

Le bateau à son nouvel emplacement.
Le bateau à son nouvel emplacement.

Le bateau de l'ARESMAR a été remisé le 10 février à la caserne de l'Obélisque où la Mairie de Port-Vendres nous a donné l'autorisation de stationner gracieusement.

Jusqu'à présent, il était remisé sur un emplacement de gardiennage loué, ce qui grévait les finances de l'association.

La remorque a été positionnée sur cales et le timon démonté pour éviter le vol. L'ensemble a été couvert avec une bâche de camion pour le protéger des intempéries.

 

ll est maintenant à l'abri en attendant sa mise à l'eau en avril-mai prochain.

Merci à ce celles et ceux qui ont participé à cette journée bien replie.


Port-Vendres 1 à l'honneur

Dans la perspective de l'ouverture d'un centre d'interprétation de la mer à Port-Vendres, l'épave de Port-Vendres 1 "anse Gerbal", qui a été sortie de l'eau en 1974, revient sur le devant de la scène.

Après les traitements de conservation réalisés pendant 10 ans à la DRASM, elle était resté dans un hangar, en l'attente d'un projet d'exposition.

A l'initiative du Parc Marin du Golfe du Lion et du DRASSM et avec l'aide de l'ARESMAR, elle a été ressortie en 2016 afin de valider la possibilité de la remonter et de la présenter au public.
A cette occasion, un film d'animation a été réalisé par la société Edikom. Très pédagogique, il est maintenant disponible... A découvrir sans faute !


L'ARESMAR à Narbonne

27 janvier 2018

L'ARESMAR était présente à l'assemblée générale de l'association des Amis du Clos de la Lombarde, de Narbonne, au travers de Laurent Broucas.

Cette association, qui a pour but la préservation et la valorisation du site archéologique Clos de la Lombarde, lui a donné la parole afin de présenter les sondages réalisés par l'ARESMAR au cap Gros durant l'été 2017.

A défaut d'être parvenu à Narbonne dans toute son intégrité il y a 2000 ans, le chargement d'amphores Pascual 1 y est quand même arrivé en image, avec un léger décalage chronologique !

Merci à Laurent pour sa présentation et aux Amis du Clos de la Lombarde pour avoir ouvert leur séance à l'ARESMAR.


Archives anciennes