Association pour les REcherches Sous MArines en Roussillon

L'ARESMAR en assemblée générale

7 décembre 2019

L'ARESMAR tenait son assemblée générale ordinaire annuelle le 7 décembre 2019 dans les locaux de l'Université de Perpignan.

Au programme, la présentation des activités de la structure en 2019, marquées par plusieurs opérations archéologiques.
Sur le terrain en Roussillon, plusieurs plongées de vérification ont eu lieu dans les eaux Portvendraises. Une opération de sondages a aussi été organisée sur le site d'anse des Reguers 2, face à Collioure. Enfin, l'ARESMAR a aussi pris part aux opérations d'expertise conduites sur l'Alice Robert (dit le Bananier), dans le cadre du programme de recherche "SOS épaves" conduit notamment par le DRASSM, la société A-CORROS et l'université de Pau.
A l'étranger les activités se sont développées sur les chantiers de Tyr au Liban, avec la fouille du Molle Poidebard, mais aussi en Tunisie avec une première opération Sidi Raïs, non loin du cap Bon, et à Césarée sur une imposante épave antique.

L'année 2019 a aussi été marquée par le trentième anniversaire de l'ARESMAR qui a été fêté en avril avec deux conférences publiques, et une journée conviviale organisée à Port-Vendres.
Enfin, l'AG s'est poursuivie par la présentation du livre édité à l'occasion de l'anniversaire intitulé Trente ans d'archéologie sous-marine en Roussillon, pages offertes à Cyr Descamps. D'un volume de 120 pages, tout en couleur, il présente les opérations conduites par l'ARESMAR depuis sa création.
Enfin, après l'examen des comptes, l'assemblée se termine par l'élection à l'unanimité du nouveau bureau composé de Franck Brechon, président ; Georges Castellvi et Jean Sicre,vice-présidents ; Elodie Capet, secrétaire ; Jocelyne Kastelnik, trésorière et Eric Bouchet, trésorier-adjoint. Jean Sicre, président sortant est alors vivement remercié par l'assemblée.